Mentor maintient l’ordre au Rietpark.

Depuis décembre 2019, Mentor Gashi est facility manager du Rietpark, un lotissement situé à Schlieren et appartenant à Helvetia. Il nettoie, s’occupe de la technique et est l’interlocuteur des locataires. Le soir, il troque son pantalon de travail et le t-shirt Helvetia contre un maillot de bain et pique une tête dans la piscine de plein air toute proche.

Texte Tim Tschirky, Sarah Büchel Photos Sarah Büchel

03.09.2020

5h40

le réveil sonne. Après un petit déjeuner rapide, avec de la brioche ou du pain, un peu de fromage, de la confiture et l’obligatoire tasse de café, je prends la route. Un quart d’heure plus tard, je suis déjà arrivé au Rietpark.

6h30

Le travail commence à 7h, mais j’aime bien être là un peu plus tôt pour débuter la journée tranquillement. Je traite mes courriels, contrôle le panneau des alarmes et consulte mes rendez-vous de la journée.

7h00

La première chose que je fais est de nettoyer la piscine. Je prends l’ascenseur jusqu’au toit et je vérifie le pH de l’eau dans le local technique. Je fais ce contrôle deux fois par jour, car le pH doit être obligatoirement correct. Ensuite, je monte sur le toit et je vérifie que les aérations ou les murs ne sont pas endommagés et m’assure que tout fonctionne correctement. Aujourd’hui, je découvre que de l’eau a pénétré dans le toit: le flotteur est mouillé. Je signale immédiatement le problème à l’entreprise responsable.

8h30

Il est temps à présent de passer au nettoyage en contrebas de la piscine. Aujourd’hui, il y a une fois de plus beaucoup de mégots de cigarettes qui traînent. Etant donné qu’il y à cet endroit beaucoup de déchets qui s’accumulent, une interdiction de manger, boire et fumer va être prononcée bientôt.

9h00

Ensuite, je vérifie les appareils de la chaufferie, le coeur de la maison. Si tout fonctionne, je fais le tour du garage. Aujourd’hui, une porte de secours a été ouverte avec le bouton d’alarme. J’examine le problème et réinitialise le bouton pour qu’il soit à nouveau prêt à «entrer en action» en cas d’urgence. Le podomètre montre que mes patrouilles tout au long de la journée me font parcourir facilement entre 15’000 et 20’000 pas.

10h30

Je nettoie l’entrée deux fois par semaine. Le gros nettoyeur de sol me simplifie grandement la tâche.

11h00

Pendant que je nettoie, certains habitants transportent des cartons volumineux à l’extérieur. Aujourd’hui, c’est la collecte du carton. Malheureusement, de temps à autre, les locataires se contentent de déposer leurs vieux cartons devant la porte ou dans le couloir. Un tel manque de respect m’agace. Néanmoins, je débarrasse tout. Pour moi, l’important est que l’ordre règne dans la maison.

12h00

C’est l’heure de ma pause-déjeuner. J’ai l’habitude d’apporter un repas fait à la maison et de le déguster dans un endroit agréable.

13h00

Une résidente m’appelle et se plaint que son lave-linge est cassé. J’examine la machine et constate qu’un câble doit être changé. Même si je peux effectuer certaines réparations moi-même, je préfère m’adresser au fabricant. Sinon la garantie expirerait.

15h00

Je rencontre maintenant Andreas Lehner, mon superviseur d’Helvetia Gérance immobilière. Nous discutons de la journée et je lui explique les problèmes survenus.

16h30

Un dernier contrôle est prévu à la fin de ma journée de travail. Je fais le tour de tout l’immeuble et m’assure que toutes les portes sont fermées et qu’il n’y a pas de déchets qui traînent.

17h00

Je range mes affaires, j’ai hâte de pouvoir faire quelques brasses dans la piscine de plein air toute proche. Après une journée d’été aussi chaude, la baignade est le moyen idéal de me détendre avant de rentrer à la maison. Ma famille m’attend déjà. Ensemble, nous préparons le dîner. Nous cuisinons en fonction de nos envies du moment. Aujourd’hui, ce sera des crêpes.

19h00

Avant que ma fille Alma aille se coucher, je reste encore quelques instants avec elle et la regarde jouer. Je ne tarde pas à aller me coucher moi aussi; faire 20’000 pas dans la journée fatigue. J’aime beaucoup mon travail au Rietpark et je trouve génial de devoir s’attendre tous les jours à quelque chose qui sorte de la routine.

Mentor Gashi travaille chez Helvetia depuis décembre 2019 comme gardien de la résidence Rietpark à Schlieren. Avant cela, il avait déjà occupé divers autres emplois. Un modèle de polyvalence.

viva. construire.