«En ce qui concerne la collaboration entre pays, un facteur de réussite a été cité presque unanimement: la confiance.»

Specialty Markets vise à poursuivre sa croissance rentable.

Le domaine de marché Specialty Markets a connu une croissance très rentable au cours de la dernière période stratégique. L'objectif est de poursuivre ce développement avec helvetia 20.25. Les sites dédiés aux marchés d'Amérique latine et d'Asie, entre autres, devraient notamment jouer un rôle essentiel dans la réalisation de cet objectif.

Texte Jonas Grossniklaus Photo Jorma Müller

Le domaine de marché Specialty Markets a été créé en 2015 suite à la fusion d'Helvetia et de Nationale Suisse: avant cette date, Helvetia occupait déjà une position de force sur le marché français de l'assurance transport. Elle possédait aussi un portefeuille en réassurance active et d'assurances transport et technique pour le marché suisse. Les affaires internationales d'assurance spécialisée ont été reprises de Nationale Suisse. Il s'agit concrètement des Specialty Lines Engineering, Marine et Art. «L'un des succès de la dernière période stratégique est la fusion réussie des différentes unités de marché en un seul domaine dans lequel chacune profite de l'autre», explique David Ribeaud, responsable des Specialty Markets au sein de la direction du groupe et qui dirige également l'unité de marché Specialty Lines CH & Int. Par ailleurs, la marque Helvetia a été mieux positionnée au niveau international au cours des cinq dernières années et de nouveaux produits et secteurs d'activité ont vu le jour.

Specialty Markets s'appuie sur cette position favorable pour helvetia 20.25, comme l'explique Ribeaud: «Nous voulons devenir la prestataire de solutions d'assurance et de réassurance durables la plus axée sur le client et la plus agile parmi tous nos compétiteurs. Nous offrons à nos partenaires commerciaux une expertise mondiale et nous concentrons sur les partenariats à long terme. Notre fiabilité, nos exigences de qualité élevées et nos valeurs suisses guident notre action au quotidien.» Par exemple, l'un des avantages d'Helvetia est la brièveté de ses circuits de décision, ce qui lui permet de réagir rapidement et avec souplesse aux demandes de ses partenaires commerciaux. La mise en œuvre d'une stratégie de croissance durable a lieu dans les trois unités de marché France, réassurance active et Specialty Lines CH & Int. Dans une interview séparée, Vincent Letac explique les objectifs poursuivis sur le marché français jusqu'en 2025.

Réassurance active: la diversification comme objectif

Dans le domaine de la réassurance active, l'accent est mis tout particulièrement sur une diversification optimale du portefeuille, base d'une activité de réassurance durable et rentable. La nouvelle période stratégique s'inscrit donc dans la continuité de l'évolution récente, caractérisée par une forte croissance. La base a été l'intensification de la prospection du marché, comme l'explique Reto Koller, responsable de la réassurance active: «Nous avons renforcé de façon sélective les teams Underwriting en recrutant des personnes expérimentées, ayant une très bonne connaissance des produits, des marchés et des clients.

Nous assurons un suivi actif de la clientèle par des visites régulières dans les pays concernés et en procédant à des échanges de vue sur le plan technique.» D'autres facteurs importants sont la base de capital très solide d'Helvetia, notée A par S&P, ajoute Koller. De plus, les clients apprécient la vision cible d'une relation client inscrite dans la durée. Les plus de 160 ans d'histoire d'Helvetia sont la preuve incontestable de cette approche. Au cours de la dernière période stratégique, de grands progrès ont été également accomplis en matière de gestion et de capacités d'analyse technique, grâce notamment à des investissements dans un système de réassurance ultra-perfectionné.

Afin de parvenir à une meilleure diversification du portefeuille, les activités de réassurance doivent être développées d'ici 2025, d'une part en Europe du Nord, centrale et de l'Est, et de l'autre en utilisant les sites d'Helvetia à Singapour et Miami, en Asie du Sud-Est et en Amérique latine. En outre, la gamme de produits doit être élargie. L'accent est mis sur les spécialités (p. ex. l'aviation, le crédit et le cautionnement, les catastrophes naturelles et les responsabilités civiles spéciales) ainsi que sur la constitution d'un portefeuille de réassurance vie couvrant les risques biométriques. Par ailleurs, le projet ECM@RA, dont le but est de gérer plus efficacement les tâches administratives, doit être achevé. L'élément clé est ici RITABlock (Reinsurance Technical AccountingBlock), qui vise à automatiser et à numériser la comptabilité technique sur la base d'une solution blockchain.

Specialty Lines: succès en Suisse et à l'international

Specialty Lines CH & Int. s'appuie lui aussi sur les succès de la dernière période stratégique. Avec de bons résultats conformes aux prévisions, ce segment de marché a d'une manière générale fortement contribué à la croissance.

aIl convient d'ajouter que les bases ont été posées pour des processus automatisés plus efficaces et des structures de produits modulaires. Concernant les affaires Suisse, le positionnement sur le marché et la perception en tant que prestataire compétente et orientée solution se sont améliorés. En outre, un nouveau secteur d'activité a vu le jour avec Cyber. La bonne coopération entre Non-vie Suisse et la Distribution sur le marché national se manifeste par exemple dans le cadre de la campagne ciblant les clients entreprises.

Au niveau des affaires Specialty Lines internationales, la rentabilité des risques majeurs et spéciaux dans l'ingénierie a été améliorée et ce secteur d'activité a au final enregistré une croissance significative. Cela est également dû à la licence E&S pour les affaires directes aux Etats-Unis. Specialty Lines CH & Int. a poursuivi sa croissance en introduisant des assurances aviation et espace et en renforçant Marine International.

Enfin, la sélection des risques et la gestion du portefeuille ont été également améliorées.Im Schweizer Geschäft verbesserten sich die Marktpositionierung sowie die Wahrnehmung als kompetenter und lösungsorientierter Anbieter. Mit Cyber wurde zudem ein neues Geschäftsfeld implementiert. Die gute Zusammenarbeit mit dem Nicht-Lebengeschäft Schweiz und dem Vertrieb im Heimmarkt zeigt sich zum Beispiel im Rahmen der Firmenkunden-Kampagne. Im internationalen Specialty-Lines-Geschäft konnte die Profitabilität von den Gross- und Spezialrisiken im Engineering verbessert und anschliessend ein signifikantes Wachstum in dieser Sparte erzielt werden. Dies auch dank der E&S-Lizenz für das Direktgeschäft in den USA. Weiteres Wachstum erzielte Specialty Lines CH & Int. durch die Einführung von Luftfahrt- und Raumfahrtversicherungen sowie Verstärkung von Marine International. Schliesslich wurden auch die Risikoselektion und das Portfolio Management verbessert. Auf dieser Grundlage soll das Specialty-Lines-Geschäft nun weiterentwickelt werden, wie David Ribeaud ausführt: «Viele unserer Ziele leisten einen Beitrag zur strategischen Priorität Wachstum im Kerngeschäft. Mit dem Etablieren der Specialty Lines Aviation, Space und dem Cyber-Geschäft erschliessen wir darüber hinaus auch neue Geschäftsfelder.» Zudem setzt Specialty Lines CH & Int. weiterhin auf Effizienzsteigerungen und revidiert dafür die Kern- und Unterstützungsprozesse, um den Automatisierungsgrad zu erhöhen. Schliesslich werden auch die Produktstrukturen vereinfacht und externe zur Verfügung stehende Daten eingebunden, um die Kunden-Convenience zu erhöhen.

Le développement des affaires Specialty-Lines va se poursuivre à présent sur cette base, comme l'explique David Ribeaud: «Nombre de nos objectifs contribuent à la priorité stratégique de croissance de notre cœur de métier. Avec la création des Specialty Lines Aviation, Space et Cyber, nous exploitons également de nouveaux créneaux d'activité.» En outre, Specialty Lines CH & Int. continue de prioriser l'amélioration de l'efficacité et, à cette fin, révise ses processus centraux et de soutien afin de faire progresser le degré d'automatisation. Enfin, les structures des produits sont simplifiées et les données externes disponibles sont intégrées dans le but d'accroître la commodité pour les clients.

«Nous voulons devenir la prestataire de solutions d'assurance et de réassurance durables la plus axée sur le client et la plus agile parmi tous nos compétiteurs.»

Les sites d'outre-mer offrent des opportunités de croissance.

Dans les ambitions de croissance de la réassurance active et de Specialty Lines CH & Int., les sites de Miami et de Singapour jouent un rôle important. «Ces dernières années, on a assisté à un déplacement continu du placement des affaires de Londres vers des courtiers locaux d'Amérique latine. C'est pourquoi il est important pour nous d'avoir une présence locale à Miami en tant que plaque tournante pour l'Amérique latine. La compréhension du marché local, des différentes mentalités et des risques, mais surtout les relations personnelles, sont ici les principaux facteurs de succès», déclare Pascal Barbato, responsable Marine, Aviation & Art, à propos du développement du marché international de l'assurance transport. Oscar Treceno, responsable de Engineering, exprime une opinion similaire: «L'Amérique latine et l'Asie offrent des opportunités de croissance rentable. En Asie, par exemple, nous assistons à un boom de la construction de parcs éoliens. Nous voulons y participer.» La présence personnelle sur place va jouer un rôle décisif pour la réalisation de ces ambitions.

Barbato et Treceno soulignent tous deux qu'ils sont heureux de pouvoir compter sur des personnalités expérimentées et connues sur le marché. Pour ce qui est de la réassurance active, deux souscripteurs ont été recrutés, l'un à Miami et l'autre à Singapour, en vue de la mise en œuvre de la stratégie. Grâce à leur présence sur site, ils développent les relations avec les clients correspondants et soutiennent les collègues de Specialty Lines pour les demandes de ventes croisées.

La confiance comme élément central du leadership

La direction d'une organisation internationale peut impliquer divers défis. Il y a ici différents facteurs de réussite: «La coopération dépend bien plus de l'attitude des gens que des règles qu'ils établissent», déclare Ricardo Garcia Lopez, responsable de la succursale de Miami. Grâce à la vidéo- conférence, les échanges avec les collègues en Suisse sont très faciles et fonctionnent bien. Dans le domaine Engineering, par exemple, des réunions et des concertations sur divers sujets sont organisées régulièrement. «Le but est que notre offre forme un tout cohérent. Pour y parvenir, nous utilisons les mêmes outils et avons le même appétit pour le risque dans le monde entier», estime Treceno. Ce leadership est apprécié, comme l'explique Ivan Chan, CEO pour l'Asie: «Nous sommes heureux et reconnaissants pour les conseils et le soutien constants que nous recevons de Suisse à différents niveaux et fonctions.» Enfin, en ce qui concerne la coopération transfrontalière, un facteur de succès est cité par presque tous les personnes interrogées: Confiance.

viva. monter en puissance.