La vie est belle.

Colonne

Photo Andrea Monica Hug

Anne-Sophie Keller

est auteure et journaliste. Elle vit à Zurich.

image

D’après une étude récente, Zurich serait la ville offrant la deuxième meilleure qualité de vie au monde. Et ce, grâce à des facteurs tels que les infrastructures publiques, le marché du travail, la politique locale, l’environnement naturel, la sécurité et la liberté individuelle.


Néanmoins, je suis convaincue que la véritable qualité de vie – et aussi le bonheur – se trouvent dans les petites choses du quotidien. Voici donc quelques suggestions pour une vie (encore) plus agréable:

Passez une après-midi dans la nature, sans votre téléphone, et sentez-vous redécouvrir la paix intérieure. Annulez les rendez- vous qui ne vous intéressent pas vraiment, et prenez plus de temps pour vous ou pour rendre visite à votre grand-mère. Dites non plus souvent.

Apprenez à jouer d’un instrument, prenez des cours de danse, découvrez les herbes médicinales, et laissez-vous surprendre! Faites de l’ordre chez vous, triez enfin vos vieux vêtements et faites de la place pour de nouvelles choses. Si vous le pouvez, travaillez à temps partiel – et profitez de votre temps libre. Après tout, vous n’appartenez pas à votre employeur!

Levez-vous une demi-heure plus tôt et en sirotant votre café, écrivez quelques lignes dans un journal intime: ça libère l’esprit et aide à affronter la journée. Mitonnez plus souvent vos plats préférés.


Ma vie est devenue plus belle depuis que je la vis en pleine conscience: j’ai repris mon passe-temps d’enfance, le ballet, et ça me donne tellement en retour! On me trouve plus souvent devant un chevalet, assise en tailleur sur le sol, que devant la télévision. Quand je suis stressée, je vais au yoga au lieu d’aller dans un bar.


Et chaque soir, je note ce de quoi je suis reconnaissante: une baignade dans la Limmat, les jolies fleurs que j’ai achetées, l’odeur du linge fraîchement lavé, une visite chez des amis, la tisane à la lavande servie dans de vieilles tasses, un compliment sympa dans le tram, ma santé... En faut-il plus pour être heureux? Personnellement, ça me suffit.

viva. vivre.